Le saviez-vous n°4 ?

 

Les colons Espagnols ne voulaient pas importer le Quinoa en Europe comme le maïs ou les patates de par sa teneur en saponine trop élevée et par le fait que la farine qu’on pouvait en tirer ne permettait pas de faire du pain. Ils en interdirent la culture et le remplacèrent par l’orge et le blé. Ce n’est que dans les années 70, que le Quinoa revint en force après avoir été oublié pendant près de quatre siècles, après que le occidentaux aient pris conscience qu’ils devaient changer leurs habitudes alimentaires.

 

 

 

Le saviez-vous n°4 ?

 

Les colons Espagnols ne voulaient pas importer le Quinoa en Europe comme le maïs ou les patates de par sa teneur en saponine trop élevée et par le fait que la farine qu’on pouvait en tirer ne permettait pas de faire du pain. Ils en interdirent la culture et le remplacèrent par l’orge et le blé. Ce n’est que dans les années 70, que le Quinoa revint en force après avoir été oublié pendant près de quatre siècles, après que le occidentaux aient pris conscience qu’ils devaient changer leurs habitudes alimentaires.